Les risques routiers
Print Friendly, PDF & Email

Le risque routier est la première cause d’accident mortel au travail.

Qu’ils soient commerciaux, routiers ou coursiers, les salariés devant conduire dans le cadre de leur travail sont nombreux car les clients, les fournisseurs et les sous-traitants peuvent être situés loin de l’entreprise. Mais comment satisfaire aux exigences professionnelles (rester joignable, être ponctuel…) en respectant les limites de vitesse et sans téléphoner au volant ? Les conducteurs sont exposés à des risques d’accidents supplémentaires que l’employeur doit prendre en compte. 

Les accidents routiers du travail représentent aujourd’hui environ 3 % des accidents du travail (toutes causes confondues) et plus de 20 % de l’ensemble des accidents mortels de travail (pour le régime général de la Sécurité sociale). Au-delà des risques de dommages corporels en cas d’accident de la route, le conducteur est exposé en permanence à des risques physiques, posturaux, chimiques et psychosociaux.

La nature et les contraintes d’un métier influent sur le mode de conduite, sur les décisions prises par le conducteur ainsi que sur les risques rencontrés.

La conduite est un acte de travail. Dans le cadre de l’évaluation des risques professionnels, l’entreprise doit donc prendre en compte les risques qui y sont associés au même titre que les autres risques. Ils seront ensuite intégrés au document unique qui permettra de définir un plan d’actions adapté.

Pour mener des actions de prévention adaptées, l’entreprise peut agir sur l’organisation (du travail, des déplacements…), les moyens (véhicules, techniques d’échange ou de communication à distance…) et la gestion des ressources humaines (recrutement, formation, information). Elle doit, au préalable, évaluer l’importance des risques professionnels liés à la conduite et définir un plan d’actions ciblées sur les risques les plus graves ou les plus fréquents.

Le choix du véhicule et de son aménagement doit faire l’objet d’une attention particulière. Il doit en effet satisfaire à un certain nombre d’exigences minimum afin d’assurer la sécurité du conducteur.

Print Friendly, PDF & Email