L’Assemblée générale des adhérents s’est tenue le mardi 20 juillet. Les participants et adhérents ayant donné pouvoir ont, notamment, approuvé les comptes de l’exercice 2020 et ratifié la composition du Conseil d’administration.

Pendant quelques jours, l’hippodrome de Lyon-Parilly est devenu l’épicentre de l’activité associative et médicale d’AST Grand Lyon. Pendant que s’y tenait l’assemblée générale des adhérents, les équipes d’AST Grand Lyon et de l’hippodrome installaient le vaccinodrome éphémère dans lequel plus de 1000 salariés allaient être reçus les jours suivants (21 et 22 juillet) pour leur deuxième dose de vaccin Moderna.

Tandis que l’on érigeait les box de vaccination, administrateurs et adhérents ont pu faire le bilan de l’exercice 2020, forcément très coloré par l’épidémie de Covid-19 et les mesures de restriction qui ont pesé sur nombre d’adhérents de l’AST Grand Lyon. D’autres sujets d’actualité ont toutefois émergé hors contexte sanitaire, tel que celui les travaux de construction du nouvel espace santé de Confluence, dans lequel AST Grand Lyon ouvrira un nouveau centre médical.

Les participants à l’assemblée générale ont ensuite reçu lecture des comptes de l’exercice approuvés par le Commissaire au comptes, avant de donner quitus au conseil d’administration pour sa gestion de l’association.

Le vote s’est poursuivi sur d’autres résolutions, dont le renouvellement du mandat de cinq administrateurs : Luc Audinet (UIMM), Régis Chomel de Varagnes (Mix-r), Dominique Dalbies (CIC – Lyonnaise de Banque),
Valérie François-Barthélémy (France Chimie Aura) et Erick Roux de Bézieux (Syntagme). La nomination de Olivier Boutinaud (Adecco) comme nouveau membre du conseil a également été ratifiée.