Dans un éditorial, Alain Favre, Président du conseil d’administration, revient sur la campagne de vaccination pour en tirer le bilan et faire un état de la situation actuelle.

AST Grand Lyon s’est engagé depuis le début d’année dans la campagne de vaccination. D’abord auprès des établissements de santé, puis au printemps auprès de l’ensemble des entreprises. L’époque était alors aux difficultés de livraison du vaccin Astrazeneca, nos professionnels de santé devant négocier chaque flacon de vaccin auprès des pharmacies. Au total, 714 doses de ce vaccin auront été administrées par les infirmiers et infirmières d’AST Grand Lyon sur trois centres médicaux.

En juin et juillet, notre service passait en configuration vaccinodrome dans le cadre d’une opération pilote initiée par le ministère du Travail, opération pour laquelle nous nous étions portés volontaires avec une dizaine d’autres SSTI en France : plus de 1000 salariés ont ainsi été vaccinés en deux jours à l’hippodrome de Parilly. Un centre de vaccination éphémère a aussi été mis en place à la Maison des Entreprises du Sud-Est Lyonnais de Corbas afin d’être au plus près des entreprises.

Au final, plus de 2800 personnes ont été vaccinées par AST Grand Lyon dans un contexte logistique et réglementaire souvent complexe qui a nécessité la mobilisation d’importantes ressources internes. Je profite d’ailleurs de cet édito pour remercier, en votre nom, les équipes AST qui se sont fortement mobilisées.

Notre service peut donc être fier d’avoir pris, au plus fort de la crise, sa part pour accélérer le dispositif national de vaccination.

Aujourd’hui face à une offre aisément accessible et une demande en déclin, nous avons choisi de nous recentrer sur nos missions fondamentales : le suivi médical des salariés, la prévention en entreprise et le maintien en emploi. Si la situation devait à nouveau exiger notre implication dans la vaccination contre la Covid-19, nous serons présents et prêts à agir. Le législateur a d’ailleurs récemment voté une loi sur le renforcement de la prévention en santé travail ; celle-ci précise clairement que la participation aux campagnes de santé publique fera désormais partie intégrante des missions des services de santé.

En cette période de relance économique, notre place est à vos côtés pour vous accompagner et vous conseiller dans cette phase délicate où les enjeux économiques et de santé sont très imbriqués.

Alain Favre,
Président du Conseil d’administration d’AST Grand Lyon

Illustration : ©Prostock-studio Adobe Stock