Cinq centres médicaux étaient restés ouverts au plus fort de la crise ; tous le sont depuis lundi 18 mai. Du fait de la situation épidémique, les visites médicales à distance sont privilégiées, sauf décision du médecin du travail qui pourra juger, selon la situation particulière du salarié, de la nécessité d’une visite en centre. Les centre médicaux sont désormais joignables aux numéros habituels.

Pour contacter votre centre médical

La ligne unique de régulation mise en place pendant la période de confinement n’est plus en activité.

Les adhérents peuvent donc à nouveau contacter leur centre médical de rattachement à son numéro de téléphone habituel.

Du fait de la très forte activité liée à la situation épidémique, nos lignes téléphoniques peuvent être saturées. Nous invitons dans ce cas employeurs et salariés à réitérer leurs appels ou à nous contacter par mail : cellulecovid19@astgrandlyon.fr.

Priorisation et modalités de réalisation des visites médicales

Bien que les centres soient ouverts, l’activité médicale demeure sous un régime contraint du fait de la situation épidémique.

Les consultations à distance sont la règle, les consultations en présentiel sont l’exception.

Seuls les salariés convoqués à des visites en présentiel, suite à décision du médecin du travail (voir ci-dessous) seront autorisés à entrer dans les centres médicaux.

Tous les salariés convoqués dans un centre médical devront être équipés d’un masque barrière (chirurgical ou tissu). Le personnel du centre se réservera le droit de ne pas accepter un salarié dépourvu d’un masque anti-projections.

Le médecin du travail priorise les visites médicales

  • Dans le cadre donné par le décret du 9 avril fixant les règles de report et de maintien de visites ;
  • En fonction de critères de vulnérabilité du salarié et d’exposition au risque de contamination (notamment activités ne pouvant être réalisées à distance et impliquant un taux élevé de fréquence de contact avec le public).
  • Les visites médicales réalisées en centre et nécessitant donc une présence physique du salarié sont décidées par le médecin du travail. Ce dernier fonde sa décision à partir d’éléments attachés à chaque situation particulière.