Recherche

mots clés

Fermeture du centre de Chassieu, ouvertures de nouveaux équipements à Genas et Dardilly : AST Grand Lyon n’aura pas chômé en termes d’aboutissements de projets immobiliers sur ce mois de juin. Et ce n’est pas fini…

Le réseau de centres médicaux d’AST Grand Lyon ne se résume pas à une vingtaine de points figés sur une carte de la Métropole. Il est avant tout un dispositif agile, qui s’adapte aux besoins des entreprises et aux évolutions des bassins d’emploi. Cette volonté permanente du Conseil d’administration d’assurer un service le plus en proximité possible des adhérents a dernièrement abouti à une intense activité : le seul mois de juin a en effet vu l’ouverture de deux centres, et cela à deux semaines d’intervalle.

D’Est en Ouest, AST Grand Lyon garde le cap


Le 13 juin, ce sont les adhérents du secteur Est de la Métropole qui ont ainsi été conviés à visiter leur nouveau centre basé à Genas. Accessible facilement du fait de sa proximité avec l’autoroute, il remplace le centre de Chassieu, dont on a définitivement tiré le rideau. Equipé de six cabinets de consultation sur une superficie de 500 m², l’équipement flambant neuf de Genas constitue une réponse aux besoins importants d’un secteur Est où AST Grand Lyon est déjà présent à Décines, Saint-Priest, Meyzieu et Saint-Exupéry.
Aux antipodes de Genas, c’est à Dardilly, dans l’aire Ouest de la Métropole, que s’est implanté un centre de 480 m² disposant de cinq cabinet de consultation. Ouvert au public le 27 juin, il constitue un renfort du centre existant d’Ecully, dans un secteur notamment marqué par les développements de la zone économique Techlid-Limonest.

Confluence pour le compte triple


De coup double à coup triple, il n’y a qu’un pas. Celui-ci sera franchi en début d’automne 2022 avec la mise en service d’un deuxième centre dans le quartier Confluence. Cette réalisation a la particularité de s’inscrire dans le projet innovant « Ilôt Santé Bien-être ». Celui-ci réunit sur un même site des activités de santé (Maison de santé, cabinet d’imagerie, lieu de prévention), des logements pour favoriser le maintien de l’autonomie ou des activités tournées vers le bien être (jardin thérapeutique, alimentation saine…). Grâce à ce centre, ce sont cinq nouveaux cabinets de consultation qui viendront étoffer les capacités actuelles de suivi médical des salariés sur le secteur hypercentre. Vivement la rentrée.

Mois Sans Tabac 2023

En savoir plus