Recherche

mots clés

Engager des entreprises différentes dans une démarche collective de réflexion visant à prévenir les troubles musculo-squelettiques : c’est l’objectif du Club TMS lancé par AST Grand Lyon.

Le 13 juin dernier, une délégation de représentants d’entreprises adhérentes d’AST Grand Lyon était en visite sur le site agro-alimentaire Bonduelle situé à Genas. Accompagnés par Sébastien Médard, ergonome à AST Grand Lyon, ils ont pu observer les mesures volontaristes déjà mises en place par l’entreprise pour prévenir les troubles musculo-squelettiques (TMS). Mais cet accueil collectif in situ, au plus près des postes de travail, avait aussi pour vocation de croiser les regards et réflexions de tous autour d’une problématique d’amélioration des conditions de travail sur un atelier de découpe de salades. Comme en témoigne Sébastien Médard, « l’adhérent avait besoin du regard extérieur des membres du club pour sortir du « nous ne savons pas quoi faire » et montrer que des voies d’amélioration à explorer étaient tout à fait possibles ».

Réflexion collective et individuelle

Sébastien médard


Le Club auquel fait allusion celui qui, au sein d’AST Grand Lyon, est le spécialiste des troubles musculo-squelettiques, c’est justement le « Club TMS ». Lancé en 2021, ce dispositif innovant repose sur la mise en réseau d’entreprises de plus de 20 salariés, dont le point commun est d’être en capacité – et en volonté – de piloter un groupe de travail TMS interne. Objectif : faire du partage d’expérience un levier d’amélioration des conditions de travail et d’identification de solutions à développer avant que n’apparaissent les problèmes de santé.
Pour former un club d’entreprises archi motivées pour échanger et partager dans la durée, il a fallu mettre dans le moteur la meilleure énergie qui soit : l’engagement. C’est donc suite à un appel à projets et à une sélection fine parmi les dossiers reçus, qu’un premier groupe d’une dizaine d’entreprises a été retenu pour former le noyau initial du club.
Le fonctionnement de celui-ci repose sur l’alternance de phases collectives (acquisition de connaissances, sensibilisation, transfert de méthodologies, réflexion commune des participants…) et individuelles (analyse des situations de travail, mise en œuvre concrète des pistes de solution discutées en groupe).
Fondé sur le partage, la mutualisation d’expériences et l’entraide, le Club TMS s’inscrit pleinement dans l’esprit associatif d’AST Grand Lyon. Un premier bilan sera prochainement établi, avant la poursuite de l’opération.

Sébastien Médard, ergonome et animateur du Club TMS : « Susciter un réel engagement sur cette thématique »

« Les attendus dans la mise en place de ce club sont multiples. Nous avons fait le choix de réunir des entreprises avec des problématiques similaires mais dans des secteurs d’activités différents. Cela permet un croisement des regards sur leurs problématiques, un enrichissement mutuel, une prise de recul sur leur propre prévention au quotidien.  Surtout cela évite l’écueil des solutions « prémâchées » qui, dans la plupart des cas, ne conviennent pas aux spécificités de l’activité réelle de l’entreprise. Dépasser cet écueil permet ainsi de développer une véritable culture de la prévention. Plutôt que de viser une simple mise en place d’outils, nous souhaitons, au travers du Club, initier une vraie réflexion et progresser vers l’appropriation de méthodes autour de la prévention des TMS. Il s’agit de susciter un réel engagement sur cette thématique ».

Actualité

En savoir plus